[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > F > FIELD, THE

Yesterday and Today

FIELD, THE

Kompakt

lundi 12 octobre 2009, par Phil Lambert

(3/5) En 2007, Axel Willner, mieux connu derrière le sobriquet The Field, créa une petite commotion sur la planète électro. Son premier long jeu, From here we go sublime, remettait au goût du jour une musique techno minimale teintée de transe texturé et mélancolique. Sublime, grâce à ses longues séquences d’échantillons déformés et mis en boucle à répétition, créait des ambiances contemplatives où l’auditeur se perdait dans une rêverie de langueur rédemptrice. Malheureusement, la transposition de cet album (devenu, avec le temps, un point de référence en matière de techno ambiante) en concert s’est démontrée plutôt décevante. Le passage du suédois à la neuvième édition du MUTEK en 2008 en fit foi et n’a guère su convaincre l’amateur du genre. Néanmoins, l’artiste revient à l’avant-scène avec un deuxième album qui propose encore un peu plus de la même chose. Yesterday and Today présente six longues pièces essentiellement instrumentales, où les échantillons restent toujours aussi omniprésents. L’ensemble, à l’instar de son prédécesseur, demeure terre-à-terre et les envolées n’atteignent jamais les sommets d’une certaine transe acide qui a donné si mauvaise réputation à ce genre. Le problème de Yesterday and Today est qu’intrinsèquement, la qualité des pièces présentées par Willner n’atteint pas celle des dix morceaux présents sur l’opus paru en 2007. Là où Sublime véhiculait une émotion où la mélancolie se voulait rassurante, Yesterday and Today ne véhicule qu’une ambiance vide de sentiment bonne pour la relaxation, la méditation, le ménage de maison ou la copulation.

Si From here we go sublime devrait survivre au fil du temps, il n’est pas acquis que Yesterday and Today en fera autant. The Field devra trouver une façon de se réinventer. Sans quoi, il deviendra facile à étiqueter comme un artiste qui propose continuellement un son préfabriqué.

- Des. : Techno minimale ambiante
- R.S.V.A. : Lindstrom, The ORB, Superpitcher

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0