[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > FENAISON

Plat

FENAISON

Ambiances Magnétiques

jeudi 25 septembre 2008, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Fenaison, c’est la rencontre de trois musiciens « actuels » particuliers, dont le mariage des instruments acoustiques et électroniques est tout aussi particulier. On y entend du violoncelle amplifié (souvent assez « trash », comme une scie à chaîne qui couperait du métal…), de la flûte et des éléments électroniques non-précisés, le tout, gracieuseté de Rémy Bélanger de Beauport, bachelier en musique (composition) de l’Université McGill. « Il poursuit maintenant des études en mathématiques pures (UQÀM). Ses intérêts l’ont aussi porté vers l’espéranto, l’étude de l’histoire de l’art, de la théorie du jazz et de la musique contemporaine, un DEC en sciences humaines, des cours d’orchestration et de composition électro-acoustique. (…) Ses projets futurs incluent une série d’improvisations avec des éoliennes » précise-t-on sur le site actuellecd.com. Particulier et hétéroclite, il va sans dire.

À ces sonorités déjà spéciales se jouxtent le piano revisité (à ne pas confondre avec le piano « préparé ») de Charity Chan et les saxophones de Kris Coulin. Le joueur de flûte baroque basse Pablo Lecavalier-Ruiz se joint au trio ici et là. Sur le site de Mlle Chan, on y explique que « ses prestations rallient l’évocation de timbres alternatifs au piano et la combinaison de ces sons avec les techniques pianistiques plus traditionnelles. » Effectivement, sur Plat, on l’entend autant jouer quelques notes sur le clavier que tirer directement les cordes à la main, dans le coffre de l’instrument.

Ce disque de Fenaison s’écoute dans un état « averti » et avec l’esprit ouvert à la découverte sonore… comme dans la plupart des cas de musiques dites « actuelle », « contemporaine » ou « électro-acoustique ».

Plus que de la musique mélodiquement parlant, ce sont ici des alliages de sonorités diverses, issus d’instruments acoustiques, électriques ou électroniques qui, modifiés avec des effets ou joués de façon originale et exploratrice, redéfinissent le spectre sonore d’un instrument. On tente d’y extraire de nouveaux sons, et tous les moyens sont bons pour y arriver.

Fenaison improvise, certes, mais nos trois lascars semblent étudier avec sérieux les différentes sonorités qu’émettent leurs instruments de prédilection, pour en créer des paysages sonores uniques.

- Desc. : Musique « actuelle »
- R.S.V.A. : Jean Derome, John Zorn, Tara Jane O’Neil

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0