[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > F > FAUN FABLES

Light of a Vaster Dark

FAUN FABLES

Drag City

mardi 26 octobre 2010, par Nicolas Pelletier

(4/5) Dawn McCarthy mène cet ensemble aux voix hallucinantes, capables de magnifiques harmonies ! La chanteuse folk issue d’Oakland en Californie double sa voix et collabore avec des déesses médiévales que l’on croit transportées d’une autre époque. Ses chansons sont directement venues du temps des troubadours et des contes anciens, autant par les airs que par la façon de les chanter.

Sans tomber dans le néo-trad ni dans les clichés des ensembles médiévaux, Faun Fables offre une musique puissante, livrée avec panache. La subtilité des harmonies se mêle avec la puissance de leurs voix. Pas question de susurrer ou de bourrer les pistes d’effets : ces filles savent vraiment chanter ! Et très bien !

McCarthy a une solide feuille de route qui navigue entre l’univers des contes et celui de la chanson. Et ça paraît ! Elle a une façon très théâtrale de raconter ses histoires, qui prennent parfois l’allure de paraboles ou de contes anciens. Les connaisseurs retrouveront des influences de musiques traditionnelles de Grande-Bretagne, Scandinavie, des Appalaches et d’Europe de l’Est. « Light of a Vaster Dark » est son 5e opus depuis ses débuts en 1999.

Aussi transcendant que le « Horror of love » des Decemberists de l’an dernier, aussi habité que les envolées mystiques des puissants Epica et aussi bien écrit que les meilleurs moments des groupes des années 70 à la Yes ou Gentle Giant, Faun Fables ne verse pourtant pas dans le rock, le métal ni le prog. Leur folk médiéval est simplement puissant, émotif et écrit avec maîtrise. McCarthy fait une bonne place à son collaborateur de longue date, Nils Frykdahl de Sleepytime Gorilla Museum, aux guitares et multiples percussions. Meredith Yayanos y joue du violon et Kirana Peyton un peu de tout, dont du chant. Cornelius Boots s’occupe des clarinettes et flûtes exotiques alors que Mark Stikman complète la formation avec son harmonica.

Le néophyte aura peut-être besoin de quelques écoutes pour se faire l’oreille à ce type de musique que l’on entend pas souvent. Mais le détour vaut la peine : c’est assez rare de croiser une musique aussi solide.

- Desc. : Folk psyché médiéval
- R.S.V.A. : Jennifer Gentle, Espers, Joanna Newsom

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0