[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > F > FACCINI, PIERS

Between Dogs and Wolves

FACCINI, PIERS

Beating Drum

mercredi 23 octobre 2013, par Nicolas Pelletier

(4/5) Piers Faccini est une perle rare, un musicien qui gagne à être connu. Un auteur-compositeur-interprète qui pond de magnifiques chansons, à la façon d’Adam Cohen, d’Andrew Bird ou de Fredric Gary Comeau (un autre méconnu). Faccini a sa place dans la playlist de ceux et celles qui apprécient le folk doux et sincère, tel que le font Patrick Watson et Jack Johnson.

Le cinquième opus de l’Anglais vivant à Paris, intitulé « Between Dogs and Wolves » est aussi merveilleux que les deux plus récents, « Two Grains of Sand » et « My Wilderness » parus en 2009 et 2011. De très belles chansons folk comme Feather Light sont agrémentées de façon très élégante avec de légers clavecins et violoncelles, sans jamais voler la vedette à la très belle voix grave de Faccini. D’autres, comme Black Rose, sont plus sombres, introspectives, tout aussi grandioses dans leur dépouillement. Le musicien ne joue pas autant dans le grandiose que Patrick Watson mais est aussi touchant que Philippe B peut l’être.

Cet album n’est assurément pas le plus joyeux que la Terre ait entendu, mais il émeut d’une façon puissante, tout en noblesse. Le petit accent british du chanteur y est probablement pour quelque chose. Je n’ai pas entendu de moments ratés sur ces douze chansons.

Né de père italien et de mère anglaise en 1970, Piers Faccini vit en France dès l’âge de cinq ans. Il fréquente le très réputé collège d’Eton en Angleterre. Il commence à jouer publiquement à Londres en 1997, lorsqu’il fonde avec Francesca Beard le groupe Charley Marlowe, qui se séparera en 2001.

Son 2e opus « Tearing Sky » est réalisé par JP Plunier, producteur attitré de Ben Harper. Le bassiste Juan Nelson, qui accompagne Harper, ainsi qu’Adam Topol, batteur de Jack Johnson (et même Ben sur un titre !) jouent avec Faccini.

- Desc. : Folk dreamy
- R.S.V.A. : Andrew Bird, Philippe B, Charlotte Gainsbourg

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0