[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > E > EHRHARDT, JANE

A Sleeper’s Dream

EHRHARDT, JANE

Nomade

mardi 6 mars 2012, par Nicolas Pelletier

(3/5) Sympathique folk rock chanté par une demoiselle à voix claire et douce qui verse parfois dans le rock à la Aimee Mann ou Angela Desveaux (The Ugly Truth) et qui se fait remarquer par la belle variété dans la composition et dans les arrangements de ses chansons.

C’est parfois un refrain qui se trouve dynamisé par une guitare électrique rythmée qui donne un peu de punch au bon endroit. C’est parfois des airs plus jazz, comme sur The Angels où la contrebasse et la batterie à balais font swinger nos pieds. Erhrardt ne tombe jamais dans la pop. Elle se tient plutôt dans les eaux fréquentées par les Jolie Holland, Ingrid St-Pierre et Clare & the Reasons de ce monde. Elle en pousse une en français, avec un accent, certes, mais ce n’est pas sans charme même si Les Secrets n’est pas sa meilleure création. Parfois, la touche est plus country folk qu’ailleurs, notamment quand un banjo enflammé vole la vedette, sur Stranger. Lorsque seule au piano, comme sur The City, c’est davantage à Frida Hyvönen à laquelle elle fait penser étant donné le mélange de douceur et de mystère qu’elle insuffle dans sa musique. Très joli.

On a ici une belle poignée de chansons sympathiques, sans prétention et fort agréables, lancées dans l’univers par une solide chanteuse dont on sent le soleil dans la voix (Freshly Fallen Snow). L’auteure-compositrice-interprète a grandi au Nouveau-Brunswick, mais vit maintenant à Québec.

- Desc. : Folk pop ensoleillé
- R.S.V.A. : Jolie Holland, Angela Desveaux, Pascale Picard Band

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0