[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > E > ECHO & THE BUNNYMEN

Siberia

ECHO & THE BUNNYMEN

(True North/Cooking Vinyl)

mercredi 20 février 2008, par Jean-François Rioux

Plus de 25 ans après sa création, le groupe britannique tient le coup et continue son chemin à travers les décennies et les chemins rocailleux de la musique commerciale d’aujourd’hui. Il est pratiquement impossible de ne pas être un peu redondant, répétitif et simple lorsque l’on compte autant d’ancienneté dans le monde de la musique alternative. Certes, quelques groupes continuent de percer, parfois en trouvant un son original à chaque album (Radiohead), parfois en persévérant dans les mêmes bonnes vieilles habitudes (The Cure, The Beatles, U2). C’est le chemin de la simplicité qu’a adopté Echo & The Bunnymen, groupe qui a démarré sa carrière dans les échos du punk britannique pour devenir une des icônes du brit-pop les plus marquantes de l’histoire. Après leurs débuts sur la scène punk, les Bunnymen ont obtenu un grand succès en réinterprétant le morceau People are strange des Doors sur la trame sonore du film Lost boys qui les a propulsés dans une carrière internationale. Sur Siberia, la musique qu’on y retrouve se marie bien avec les U2, R.E.M. ou The Cure de ce monde, tandis que d’autres comme Coldplay, Radiohead, Travis ont tout simplement tout appris de leurs compagnons britanniques. Echo & The Bunnymen garde, sur son plus récent disque, son côté mélancolique, froid et le mêle habilement dans de belles mélodies pop, ce qui semble si facile pour eux. Ian McCulloch et Will Sergeant composent souvent dans des patrons similaires, mais leurs voix et guitares respectives touchent une profondeur que bien d’autres groupes n’arrivent pas à obtenir. Sur Siberia, on y retrouve également un peu de romantisme avec Everything kills you et la pièce de clôture What if we are ?
- Desc. : Rock alternatif
- R.S.V.A. : R.E.M., Interpol, Editors

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0