[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > E > EAST RIVER PIPE

We Live in Rented Rooms

EAST RIVER PIPE

Merge

vendredi 25 mars 2011, par Nicolas Pelletier

(2/5) L’histoire de Fred Cornog (East River Pipe /aka FM Cornog), un Américain de Norfolk en Virgine n’est pas rose. Après de brèves études, il sombre dans l’alcool, la dépression et la drogue. Il devient itinérant à New York. Il fera tout de même des rencontres déterminantes, comme le label anglais Sarah qui publiera ses cassettes autoproduites, entre 1993 et 96. Cornog est maintenant chez Merge.

Cet album d’East River Pipe contient quelques bonnes mélodies accrocheuses dès la première écoute, comme la cynique Backroom Deals, en ouverture de ce 7e CD.

Mais cet opus est surtout frustrant par son manque d’énergie ! Il est tellement lent et les chansons sont tellement prévisibles une fois lancées qu’on a envie d’accélérer les BPM pour le secouer un peu. À la longue, ca devient lourd. Remarquez, c’est peut-être une question d’état d’esprit. Celle ou celui qui veut relaxer ne sera jamais brusqué.

Les ambiances sont très léchées, parfois touffues de couches de guitares superposées, ce qui donne l’impression que les choses ont été inutilement allongées. Était-il nécessaire de répéter si longtemps ces mêmes accords sur Payback Time ? On a presque l’impression d’une paresse musicale, à d’autres moments. Sur Summer Boy, cela se résume en une seule phrase répétée ad nauseum. Frank Black l’avait fait avec Stormy Weather des Pixies, mais on parle ici d’un autre calibre de composition. Certaines autres pièces se savourent mieux dans ces rythmes lents qu’affectionne Cornog (Tommy Made a Movie avec beat box rétro), et je pense qu’elles seraient mises plus en valeur dans une autre liste d’écoute, en dehors de « We Live in Rented Rooms » qui, à la longue, est assez lourd à porter. Certains moments peuvent rappeler ce que font Damon Gough (alias Badly Drawn Boy) ou E (The Eels), voire même JP Nataf ou John Vanderslice. Les créations de Cornog demeurent tout de même une bonne coche en-dessous de l’art des susnommés.

- Desc. : Sloppy pop
- R.S.V.A. : Badly Drawn Boy, Eels, John Vanderslice

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0