[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > D > Kimya Dawson

Hidden Vagenda

Kimya Dawson

K Records/Secretly Canadian

lundi 28 février 2005, par Christina Bounhom

Kimya Dawson s’est fait connaître il y a quelques années au sein des Moldy Peaches. À l’aide d’Adam Green, l’autre moitié de la formation, elle a composé quelques pièces anti-folk des plus mémorables et curieuses à ce jour. Alors que l’avenir du groupe est incertain, Kimya Dawson poursuit sa carrière solo et nous propose donc un quatrième opus qui abonde de références à l’amour, la mort, l’amitié et même aux politiques de Bush. Ses dernières compositions gravitent ¬encore autour des quelques mêmes accords, mais on remarque une nette évolution dans les arrangements qui s’avèrent moins dénudés que sur ses disques précédents. Plusieurs de ses amis musiciens lui prêtent main tels que le mystérieux Daniel Johnston qui l’accompagne de sa voix troublée. D’ailleurs, il est clair que ce dernier l’a beaucoup influencée dans sa façon de chanter jusqu’au folk dans lequel elle œuvre. Le charme de Kimya Dawson réside essentiellement dans sa capacité de dévoiler sa vulnérabilité et son humanisme sans gêne ni compromis, avec des paroles qui sont amplement teintées d’humour et d’absurdité. À l’aide de sa voix d’adolescente éternelle, l’artiste invite ses auditeurs à partager ses états d’âme étalés sur 14 belles plages folk.

- Desc. : Anti-folk
- R.S.V.A. : Devendra Banhart, Daniel Johnston, Cat Power

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0