[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > D > JULIE DOIRON

Désormais

JULIE DOIRON

(Endearing/Secretly Canadian)

janvier 2002, par Jeff Bugz

image 174 x 174On attendait du nouveau de la douce Julie depuis 1999, l’année où elle a gagné son premier Juno pour le meilleur album alternatif canadien. Nous étions fier pour la néo-Montréalaise. Cette fois-ci elle nous revient avec un album cru, qui la représente vraiment sous son vrai jour. Douce voix, presque chuchotée par endroit, on sent son souffle sur nos oreilles, elle effleure à peine ses cordes de guitare semi-acoustique. Sur les 10 chansons de "Désormais" 9 sont en français et une est en anglais. En plus de sa guitare, elle est parfois accompagnée d’une batterie, d’un piano, d’une basse et même parfois de rythmes électroniques minimalistes, ce que l’on avait jamais vu venant d’elle. Innovation sans aucun doute, les mélodies de madame Doiron ont bien évolué depuis son chef d’oeuvre "Loneliest in the morning" qui était paru sur Sub Pop. La jeune femme ose même nous interpréter une chanson "a cappella" absolument remarquable. Les textes en français sont tout aussi forts que ses compositions en anglais, quoique différents. On reconnait dans ses paroles ses enfants et son mari, l’écoute semble même indiscrète. Elle reprend "Au Contraire", qui était déjà sur l’album avec les Wooden Stars, mais cette fois-ci différemment et bien sûr plus intimement. Julie Doiron est une artiste incroyablement près de ses fans, que ce soit avec son (ancien) groupe Eric’S Trip ou en solo dans un petit club de Montréal. (9/10) JB
- Desc. : Folk, pop intime
- R.S.V.A. : Ida, Christine Fellow, Cat Power

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0