[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > D > DODOS, THE

No Color

DODOS, THE

Frenchkiss

lundi 15 août 2011, par François Crevier

(4/5) Avez-vous déjà remarqué à quel point il semble difficile d’être original de nos jours musicalement ? Votre oncle vous dira que « c’est normal car les Beatles ont mis la barre tellement haute qu’il n’est pratiquement plus possible d’innover ».

Heureusement, certains arrivent encore à trouver leur voix parmi la horde de rockers en mal d’imagination ! En effet, vous n’aurez pas cette désagréable impression de déjà-vu avec les Dodos. Leur folk rythmé se veut une démarche authentique et originale qui tranche avec le conformisme ambiant.

Après deux excellents albums (« Time To Die », 2009 et « V isiter », 2008), la formation de San Francisco nous revient avec « No Color », un album qui, contrairement à ce que son titre annonce, ne manque pas de couleurs ! En effet, rarement aurez-vous entendu un album folk aussi rythmé et vivifiant ! Et c’est là le génie alchimique des Dodos.

Des morceaux qui sortent du lot ? Bien sûr ! Parions que la chaotique « Good » vous en mettra plein l’ouïe par ses percussions du tonnerre et que les irrésistibles « Black Night » et « When Will You Go » vous feront vous trémousser comme un gitan un peu pompette.

Hormis le fait que « No Color » ressemble beaucoup dans sa facture aux précédents opus, il faut avouer que tout est au poil : la voix est juste et agréable ; les mélodies sont brillantes ; les guitares et les percussions sont ultra-présentes et ajustées aux quarts de tour. Que demander de plus à un groupe en 2011 ? Faudrait demander à votre oncle...

- Desc. : Indie Folk énergique
- R.S.V.A : Local Natives, Fleet Foxes, Born Ruffians

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0