[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > D > DIANE, ALELA

To Be Still

DIANE, ALELA

Rough Trade

vendredi 20 février 2009, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Cette jeune Américaine de 25 ans, née à Nevada City, CA, livre avec douceur un folk très simple, très pur, dans la pure tradition de l’art : guitare acoustique et voix. Alela a une belle voix, matte et puissante, mais pourtant livrée avec beaucoup d’intimité (White as Diamonds, à la Moriarty en moins burlesque). « To Be Still » est son deuxième album et a été enregistré dans le studio de son père, qui joue également de la mandoline sur quelques chansons.

Alela termine souvent ses phrasés avec de jolies fioritures vaguement celtiques qui font penser, dans un registre beaucoup plus doux, à ce que faisait Dolores O’Riordan des Cranberries. Il y a aussi un petit quelque chose d’Amérindien dans la façon de chanter d’Alela Diane. Je ne serais pas surpris d’apprendre qu’elle ait des racines autochtones. Peut-être est-ce dû à la présence de la choriste Mariee Sioux, dont la voix se marie en harmonie avec celle d’Alela tout au long de l’album. Elle effleure parfois le country (la belle Dry Grass & Shadows) en sortant les guitares slide et violons, mais demeure généralement dans un style plutôt homogène de folk classique. Après plusieurs écoutes, on remarque certaines mélodies ressortir du lot, comme Every Path, mais c’est surtout dans l’ambiance générale qu’on apprécie cette jeune artiste.

Son nouvel album est tout frais, étant sorti le 17 février dernier. Alela est actuellement en tournée, œuvrant en première partie de Blitzen Trapper. Un excellent combo à ne pas manquer à la Sala Rossa ce dimanche 22 février. Ils continueront leur route dans le nord de la Nouvelle-Angleterre et à travers les États-Unis jusqu’à la mi-mars, après quoi elle s’envolera en solo pour l’Europe.

- Desc. : folk americana
- R.S.V.A. : Krista Muir, Akron/Family, Buffy Ste-Marie

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0