[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > D > DI FRANCO, ANI

¿Which Side Are You On ?

DI FRANCO, ANI

Righteous Babe

jeudi 1er mars 2012, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Après tant d’albums, après tant de concerts, après tant d’efforts pour mener une maison de disques indépendante, Ani DiFranco est toujours autant volubile, toujours aussi impliquée, toujours aussi productive.

Sur ce 17e album studio, l’auteure-compositrice-interprète originaire de Buffalo se penche plus clairement que jamais sur les questions de politique américaine. Militante depuis toujours, définitivement à gauche, prônant l’ouverture d’esprit et le choix des citoyens à vivre comme ils le désirent, elle se prononce assez distinctement et avec l’aplomb qu’on lui connait. They stole a few elections / Still, we the people won / We’ve voted out corruption ... big corporations / We voted for an end to war and new direction / And we ain’t gonna stop now, ’til the job is done" lance-t-elle sur la pièce titre, surplombant un riff de guitare électrique.

Du point de vue musical, DiFranco change sans changer. Sa voix demeure le véritable phare de son œuvre, tant dans les mots que dans le ton. Mature et souple, son chant est plus beau que jamais. Au niveau des arrangements, on découvre ici une plus large palette de sons. On y entend toujours très distinctement le picking typique de la guitariste mais ce sont parfois des ambiances plus vaporeuses (Splinter), plus funk (l’excellente Promiscuity) ou très intimes (la douce amoureuse d’Albacore).

On aime particulièrement quand la verve d’Ani est à la fois mordante et mélodique. C’est toujours le défi auquel se butent les auteurs qui ont l’écriture fleuve comme Billy Bragg, John Darnielle ou Elvis Costello (et Lynda Lemay, à quelque part...). DiFranco est une musicienne à part, une artiste qui n’a pas la langue dans sa poche et qui est fort attachante.

- Desc. : Alternatif folk
- R.S.V.A. : Mountain Goats, Billy Bragg, Elvis Costello

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0