[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > D > DEVOLVER

The pilot’s inside his mind

DEVOLVER

(Transsiberian/Scratch)

janvier 2002, par Stéphane Martel

Parfois un album remarquable nous arrive de nulle part. C’est le cas de ce quatrième opus du quatuor Devolver. Enregistré à Montréal en ’99, le groupe réussit à créer un monde étrange et magnifique, souvent d’une beauté à couper le souffle. La première moitié est plus axée sur la guitare et les murmures de Marc (rappelant un peu Low ou Talk Talk période "Laughing stock"), alors que la seconde se veut davantage une collection d’ambiances lugubres et bizarres, d’effets sonores variés (prenant parfois un peu trop de place comme sur "Fade away") et d’expérimentations de toutes sortes. Difficile de les comparer à qui que ce soit : lo-fi, conceptuelle, vaporeuse, douce, caressante, mélancolique, triste, mystérieuse sont tous des qualificatifs qui décrivent bien leur musique. Leurs mélodies sont subtiles, leurs idées originales, révélant plusieurs niveaux d’interprétation au fil des écoutes. Un disque en forme de lumière blanche ; comme une voix céleste qui appelle quelques instants avant la mort. On se ferme les yeux et on se laisse transporter par ce captivant voyage sous la mer qui hypnotise et détend. Cet album prouve qu’on peut bel et bien accomplir des miracles avec de l’équipement préhistorique. Néanmoins tragique que la qualité sonore soit aussi médiocre, la note aurait été plus élevée. Une perle sans doute difficile à dénicher. (8/10) SM
- Desc. : Slowcore/pop lo-fi
- R.S.V.A. : Low, Acetone, Palace, Molasses

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0