[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Something For Everybody

DEVO

Warner Bros.

vendredi 20 août 2010, par Jean-François Rioux

(2.5/5) Quatorze ans après son dernier album studio, Devo effectue un retour en tentant d’adapter sa musique au son des années 2000. L’influant groupe a écrit son histoire dans ses trois premiers albums. Par la suite, il n’a jamais vraiment écrit un très grand disque.

La recette ne change pas, l’humour accompagné des rythmes saccadés et secs d’autrefois reste en premier plan. La folie de Devo est amusante. Ils sont rigolos et cet aspect ne diminue apparemment pas avec l’âge. Cependant, musicalement parlant, ils ont pas mal fait le tour depuis les années 70. On y entend des mélodies surgissant de leur passé et que l’on reconnaît presque auxquelles le groupe ajoute parfois des bouts dance et hip hop un peu ennuyant et qui ne rehausse rien.

Le premier extrait, qui est également la première piste, se nomme Fresh et franchement il est surprenant et effectivement très frais ! C’est d’ailleurs dès le second morceau que le tout devient irrégulier, puisque tout au long de l’écoute, Devo ne parvient pas vraiment à coller plus de deux bonnes chansons de suite.

Si vous suivez Devo depuis quelques temps, vous ne pourrez qu’apprécier ce retour quasi imprévu et vous pourrez vous laisser aller à danser avec votre lave-vaisselle au rythme robotique des pièces comme s’il n’y avait pas de lendemain. Dans les années 70, Devo composait de la musique du futur et aujourd’hui, en 2010, il le fait encore !

Something For Everybody n’est clairement pas l’album de l’année. Par contre, c’est un bel album d’été qui pourrait vraiment plaire à toute la famille dû à son côté jamais agressif, jamais agressant et de party !

- Desc. : Pop futuriste
- R.S.V.A. : The Buggles, Clor, Kraftwerk

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0