[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > D > DESPISTADO

The People of and their Verses

DESPISTADO

(Jade Tree)

jeudi 18 mai 2006, par Karine Simard

Quel dommage de découvrir un groupe tel que Despistado et d’apprendre du même coup qu’il s’est séparé depuis la sortie de son album en avril dernier,. Le deuil est difficile à vivre puisqu’avec toute l’énergie qui habite chacune des 12 pièces de The people of and their verses, on comprend que le bonheur ultime aurait été de les voir en concert. Ouch ! L’album débute sauvagement avec Burning house et on se promène jusqu’au bout, allant d’une surprise à l’autre. Le leader de la formation, Dagan Harding, a cette même force dans la voix que Ian MacKaye : bien solide et qui ne laisse personne indifférent. Dans son ensemble, Despistado est l’équation qu’on obtient en additionnant les plus contagieuses, puissantes et brillantes « mélodies » créées au cours des trente dernières années. On pense entre autres à Gang of Four, Wire, Fugazi, Jawbox et Cursive. Peu importe ce qui occupe actuellement les membres du défunt groupe de la Saskatchewan, on continuera définitivement à apprécier leurs efforts en tapant du pied, en dansant chez soi, en portant une attention particulière aux textes. Bref, ces quatre dernières années de collaboration auront laissé des traces indélébiles.

- Desc. : Math rock, post-hardcore
- R.S.V.A. : The Constantines, Q and not U, The White Octave

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0