[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > D > DEPECHE MODE

Sounds Of The Universe

DEPECHE MODE

EMI/Mute

samedi 6 juin 2009, par Jean-François Rioux

(3.5/5) La légendaire et importante formation Depeche Mode refait surface pour nous offrir Sounds Of The Universe, un album fort attendu par les fans. La couverture du livret (par sa simplicité et sa couleur, allant dans la lignée des images choisies par New Order ou encore le plus récent Pet Shop Boys), n’est pas sans rappeler le graphisme qu’utilisait la célèbre étiquette Factory.

La première pièce se laisse attendre plus d’une minute. Elle débute avec un long moment bruyant pour tranquillement se transformer en une chanson qui n’en vaut pas le quasi pénible interlude. Hole To Feed, chanson mêlant le pop gothique et la musique électro issue du new wave suit, nous permettant enfin d’apprécier un peu plus le nouvel album des vieux routiers. Wrong, le premier simple, met la barre encore plus haute avec une construction beaucoup plus émotive. On y ressent presque de la colère venant du chanteur Gahan. Fragile Tension garde le rythme et mélange adéquatement les électroniques avec les guitares parfois plus grinçantes (même si très peu présentes).

Malgré que leur meilleures années soient derrière eux, Depeche Mode font un bon coup avec Sounds Of The Universe et démontrent encore une fois qu’ils ont encore de bonnes idées. La production est impeccable, les chansons sont franchement bien bonnes et le tout n’est pas trop léché. Les amateurs y retrouveront le pop noir romantique, la voix de Gahan qui mûrit fort bien ainsi que les compositions de Gore (la plupart). Malgré sa qualité, cet album ne fera pas de jeunes fans ; le public cible demeure les fans dans la fin vingtaine et début trentaine qui n’ont cessé d’écouter et de supporter ce groupe mythique.

- Desc. : Électro-pop romantique noir - R.S.V.A. : New Order, Fischerspooner, INXS

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0