[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > D > DEAFHEAVEN

New Bermuda

DEAFHEAVEN

Anti

jeudi 15 octobre 2015, par Jeff Bugz

(4/5) C’est un réveil brutal après une chute de plusieurs mètres, dans un endroit sombre et inconnu. Un mal de tête frappe vos tempes comme un train qui fonce à vive allure. Un vrombissement de terrain en arrière scène semble vouloir déferler sous vos pieds et en ouvrant les yeux, tout ce que vous pouvez apercevoir dans la pénombre la plus totale est quelques flashes de lumière provoqués par de lointains éclairs.

Le tempo de New Bermuda jongle du punk au doom métal, et du doom métal au post-rock, passant quelques moments dans les sonorités black métal et hardcore. Les rythmes passent de rapides à extrêmement rapides jusqu’ à extrêmement lents. Les mélodies sont brouillées dans la cacophonie la plus totale pour se dresser sec afin de devenir mélodique.

De brèves incursions dans des contrés plus lugubres nous ramènent momentanément à la lumière, et ce malgré les rythmes percutants qui nous assomment. C’est clair que l’on aime ou que l’on n’aime pas Deafheaven, ce jeune groupe fait admirablement bien son travail avec une belle dose d’originalité par-dessus tout. Les cris du chanteur quelque part entre le black métal et le hardcore, encore une fois, pourraient déplaire à vos parents. Malgré tout, cela apporte les frissons d’intensité que la musique seule ne parviendrait pas à faire. C’est un bon album ténébreux, mais qui pourrait devenir une recette redondante pour Deafheaven à long terme.

- Desc. : Post-rock doom
- R.S.V.A. : Nadja, Liturgy, Leviathan

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0