[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > D > DANGER MOUSE & SPARKLEHORSE

Dark Night Of The Soul

DANGER MOUSE & SPARKLEHORSE

EMI

mercredi 18 août 2010, par Jean-François Rioux

(4.5/5) Collaboration entre Brian Burton (aka Danger Mouse) et Mark Linkous (aka Sparklehorse) qui on coécrit et produit toutes les chansons en demandant l’aide de leurs amis ou de personnes qu’ils admirent. Les rythmes de Danger Mouse ont pu ajouter un peu de vivacité à la mélancolie de Linkous et les chanteurs invités y ont ajouté leur touche unique.

Malgré toute la tristesse que ce disque implique, que ce soit dans la mélancolie de la musique ou la mort de Linkous, on ne peut qu’être emballés par ce projet intitulé Dark Night Of The Soul. Le réputé réalisateur David Lynch se charge de la photographie que vous trouvez en couverture ainsi que dans le livret qui contient de sombres photos étranges dignes de ses travaux les plus tordus. Lynch va même jusqu’à collaborer sur deux morceaux assez touchants.

L’album débute toutefois avec la voix de Wayne Coyne des Flaming Lips, puis suivent en ordre Gruff Rhys (Super Furry Animals), Jason Lytle (Grandaddy), Julian Casablancas (The Strokes), Black Francis (Pixies), Iggy Pop, James Mercer (The Shins), Nina Persson (The Cardigans), Suzanne Vega et le défunt Vic Chesnutt. Lynch apparaît deux fois et on y entend Linkous à plusieurs reprises tout au long de Dark Night Of The Soul.

Même si originalement le livret conçu par Lynch avait 100 pages, c’est la musique qui reste marquante. Elle est si belle et les invités ont permis d’y ajouter leurs propres couleurs. Cette beauté est le plus bel hommage que l’on pouvait faire aux deux disparus, Mark Linkous et Vic Chesnutt.

- Desc. : Pop/rock alternatif sombre
- R.S.V.A. : Flaming Lips, Mercury Rev, Sparklehorse

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0