[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Entrevues > THE MULTIPLE CAT

Le retour de

THE MULTIPLE CAT

samedi 5 octobre 2013, par Jeff Bugz

C’est après être tombé en amour avec le « single » My Planet qui tournait sur une radio collégiale lors d’un voyage aux États-Unis, que j’ai découvert The Multiple Cat. Le groupe de Patrick Stolley était signé sur un label new yorkais du nom de Zero Hour, une étiquette qui du coup m’a aussi fait découvrir d’autres magnifiques groupes (Varnaline, Notwist, Space Needle, Swervedriver). Une de mes premières entrevues pour emoragei en 1997 fut justement avec M. Stolley. Un artiste rêveur, passionné et tout de même bien simple. Quelques années plus tard, Zero Hour s’effondrait.

Après Zero Hour, Stolley se trouve une petite compagnie de disque du nom de Guilt Ridden Pop, un label peu connu avec aucun grand nom et une distribution pratiquement inexistante au Canada. Il signe un album et un EP avec eux. C’est au début des années 2000 que The Multiple Cat fait paraître The Golden Apple Hits qui deviendra leur dernier album, encore une fois avec un label inconnu qui a d’ailleurs fermé, Plow City. Mais comme un chat à plusieurs vies, c’est plus de 10 ans plus tard que Stolley nous revient avec un album du nom de The Return of The Multiple Cat, court, pop, catchy, intelligent et original. Qu’a-t-il fait durant les 10 années de silence ? Il a créé sa propre étique de disque Future Appletree, son studio et il a créé le groupe The Marlboro Chorus (sous un pseudonyme) qui est un dérivé plus folk-rock de ce que faisaient les Cat’s.

Que s’est il passé entre les premiers pas des Cats et ton retour avec ce nouvel album ?

Je n’étais pas d’accord avec la direction que prenais ZH, mais je dois avouer que le directeur était un gars vraiment cool qui travaillait pour les bonnes choses. Nous nous sommes séparés et ils m’ont laissé mes droits. Par la suite, j’ai fait le EP (Universe shall mean the self) et Elements of avec Guilt Ridden Pop, puis The Golden Apple Hits sur Plow City qui n’ont tous pas remué tambours et trompettes. Mais j’avoue que nous avons fait très peu de spectacles et aucune tournée véritablement. En 2003 j’ai démarré mon label Future Appletree avec des amis et j’ai débuté mon projet The Marlboro Chorus, qui est juste plus acoustique/américain/rock. Avec ce projet j’ai lancé trois albums et un EP. Le dernier album American Dreamers des Chorus est paru en 2007. En 2006 j’ai débuté un travail avec daytrotter.com, je suis devenu avec Sean Moeller l’ingénieur du site web et cela a pris tout mon temps. En 2008 je suis repassé à temps partiel et j’ai recommencé à travailler mes compositions. Je trouvais que mes nouveaux morceaux sonnaient beaucoup plus comme du Multiple Cat, donc c’est le chemin que j’ai pris.

Pourquoi avoir pris un temps mort avec The Multiple Cat, puisque The Marlboro Chorus est tout de même un peu semblable au bout du compte ?

Je crois que j’étais juste épuisé de pousser ce projet qui ne récoltait pas vraiment de succès. J’avais envie de jouer d’instruments plus acoustiques à cette période aussi, j’avais besoin de changement. Je trouve que les Cat’s sont plus ma version alternative des années 80, tandis que les Chorus sont plus ma version rock américaine.

Quand et pourquoi as-tu décidé de remettre la machine des Multiple Cat en marche ?

Je n’y ai jamais vraiment pensé, je me suis juste vraiment brulé à travailler pour Daytrotter et temporairement tout quitter même la musique. Puis après quelques temps en jouant, je remarquais que ce que je faisais ressemblait plus à autrefois, tout ce que j’enregistrais me rappelait les Multiple Cat. En travaillant pour Daytrotter j’ai enregistré TELLEMENT de groupes americana que ça m’a ennuyé à mourir, donc je m’éloigne un peu de ça autant que possible.

Quelles chansons avez-vous joué dernièrement du vieux répertoire ?

On ne joue que quelques vieilles pièces…The New Marcus Aurelius, Sad Sad Sad, I Like A Bridge. J’ai de la difficulté à jouer les vieux morceaux. Je m’emmerde assez rapidement. En spectacle on joue le nouvel album au complet et quelques nouvelles chansons. On va ajouter plus de vieilles chansons, mais je dois les choisir. Je les aime toutes sur album, je suis particulièrement fier de la période Elements of. Je pense aussi faire réimprimer le 1er album, les gens semblent tellement l’apprécier.

En tournée/spectacle, combien sont les Multiple Cat ?

Nous sommes 4, je joue de la guitare et chante (mais je suis vraiment un bassiste à l’origine), Ben Crabb est à la basse, Eric Stone aux claviers et guitare, Ryan Collins à la batterie. On fera quelques spectacles et tournées si le tout a du sens, mais avec les enfants, nos maisons on a des factures à payer, c’est difficile de décider de partir en tournée et de perdre de l’argent.

Qu’est ce qui joue dans ta voiture ou à la maison ? Récent ou moins.

Je trouve qu’il y a actuellement beaucoup de bonne musique, j’aime beaucoup ce groupe de l’Ohio : Andrew Graham and Swarming Branch, ainsi que Chris Cohen (de Deerhoof/Curtains/Cryptacize), Mortal Orchestra, Mac DeMarco, Here We Go Magic/Luke Temple, Hot Chip, Cotton Jones, Wild Nothing, Ssion…bref beaucoup de chose. J’écoute aussi beaucoup mes classiques Pink Floyd, The Beatles, Led Zeppelin, Kinks, Stones, Bowie, etc. Je suis un grand fan de Roxy Music et Eno, Wire, Cocteau Twins, Echo and the Bunnymen, New Order/Joy Division, etc. etc.

Parfois as-tu l’impression que ton groupe est arrivé à une mauvaise époque ?

Avant l’explosion de Youtube, dans un flou ou les labels n’ont pas su bien promouvoir ce que tu faisais ? Territory Shall Mean The Universe est selon moi un grand disque que tous se doivent d’entendre.

J’ai pensé rééditer les vieux albums…j’aimerais savoir si les gens les achèteront cependant ! J’ai les droits pour les rééditer. L’histoire de Multiple Cat/Marlboro Chorus et mes projets musicaux en général sont des enchainements de malchance, de chance ratée, de manque d’opportunisme, mais j’ai tout de même toujours fait ce que je voulais sans contrainte quand je le voulais. Je crois que ce que je fais n’est pas facile pour tout le monde, c’est une petite niche, pas commerciale et pas au goût du jour, donc en bref je fais de la musique qui pourrait n’avoir aucun sens pour les amateurs d’aujourd’hui.

Youtube permet à beaucoup d’artistes de se faire voir et entendre, mais rend aussi le tout difficile, de se démarquer plus qu’un autre, même si au bout du compte ça apporte plus davantages quand même. Je ne porte pas beaucoup d’attention à ce qui se passe sur internet, même si je l’utilise beaucoup et tous les jours pour plein de choses. Je vais dans les boutiques de disques, je parle à mes amis et écoute les bonnes émissions de radio pour me tenir au courant. Je suis content de ce que j’ai créé et que ça existe quelque part ; sans doute les gens le découvriront un peu plus avec le temps.

Nous ne jouons pas beaucoup en spectacle, pas nécessairement notre truc, pas que je n’aime pas car on a souvent du bon temps mais reste que je dirai jamais que nous sommes le meilleur groupe en concert. Les gens désirent nous voir pour voir et entendre les chansons qu’ils connaissent. Ça me rappelle quand j’ai vu Sea & Cake, ils ont juste joué, ils n’ont pas sauté nulle part, ils ont fait leur truc. C’est comme ça que nous sommes (sans artifice). Donc si tu n’aimes pas la musique que l’on fait tu ne seras pas impressionné par notre performance !

Tu racontais avoir des nouvelles chansons, et l’album est quand même assez court, en as-tu déjà quelques-unes en banque ?

J’aime les albums courts, je déteste m’ennuyer à l’écoute d’un long album. J’ai plusieurs pièces dans ma tête, mais je n’enregistrerai pas avant cet automne. J’achète sous peu un immeuble à Rock Island en Illinois pour construire mon studio, cela prendra pas mal de mon temps. En attendant, je travaille sur un album avec mon ami Jim Vallet (Track A Tiger), et nous appelons ça Silver/Paint. Il écrit les riffs, je fais les voix et dirige.

Les deux nous sommes pas mal multi-instrumentistes. Marty des Cat/Chorus nous accompagne à la batterie. Cet album sera terminé cet automne. Je produis et joue aussi pas mal sur l’album de Brooks Strause de Iowa City, Iowa. C’est un album de collaborations qui s’enligne pour être vraiment cool ! J’espère déjà avoir un nouvel album des Cat l’an prochain, on verra, j’enregistre encore beaucoup pour Daytrotter.com et j’espère travailler davantage pour eux dans le futur. J’ai 3 enfants qui me tiennent très occupé et c’est difficile de terminer mes albums dans ces conditions !

Qu’adviendra t-il de Marlboro Chorus ?

Avec le retour des Cat’s, on verra, mais j’écrirais sans doute du matériel quand l’inspiration reviendra.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0