[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Entrevues > LES FRÈRES BISHOP

LES FRÈRES BISHOP

22 Août, 5 septembre 2014 à La Vitrola, Montréal

vendredi 22 août 2014, par Frédérick Galbrun

Il y a deux spectacles à ne pas manquer à La Vitrola au cours des prochains jours. Peut-être est-ce le hasard, ou tout était déjà convenu, mais c’est à deux semaines d’intervalle que vont se produire les frères Bishop du défunt groupe Sun City Girls.

La fin des Sun City Girls a été marquée de façon tragique. La mort de Charles Gocher, batteur et trublion, a mis fin à un des groupe les plus marquant de notre époque. Ce dernier complétait un trio avec les frères Rick et Alan Bishop. Empreints d’une attitude nihiliste et je-m’en-foutiste, les trois compères ont fait éclater le sens du mot « punk » et lui ont ouvert la porte à une radicalité musicale qui fait souvent bien défaut aux propagateurs du genre. Déjà riches de leur carrière solo respective, les frères Bishop ont poursuivi leurs pérégrinations musicales, les faisant aboutir à des endroits reculés de la planète.

Alan Bishop a fondé le label Sublime Frequencies et s’est installé au Caire en Égypte pour quelques temps. Durant ce séjour, il a collaboré à de nombreuses reprises avec le montréalais, cairote d’origine, Sam Shalabi, qui lui aussi est retourné vivre en Égypte. Ce séjour a donné lieu à la naissance du groupe Invisible Hands, formé avec de musiciens égyptiens et à la réédition d’une multitude d’anciens albums d’Alan Bishop, sous le pseudonyme Alvarius B. S’accompagnant principalement à la guitare acoustique, Alvarius B nous offre de la musique imprégnée d’impertinence, avec des titres aussi incongrus que « Fuck you and the horse you rode in on » et « What one man can do with an acoustic guitar, surely another can do with his hands around the neck of god », on reconnaît une désinvolture propre à son approche de la musique. Alan Bishop se produit le vendredi le 22 août avec Sam Shalabi et un vinyle sept pouces sera remis gratuitement aux premiers arrivants.

Le 5 septembre, c’est Sir Richard Bishop qui occupera la scène le La Vitrola. Ce dernier apparaît comme le plus raisonné des deux frères et sa musique porte une marque plus sérieuse, s’inspirant abondamment des différents styles de musiques orientales. Richard Bishop est un virtuose de la guitare acoustique et ses nombreux albums en témoignent. Passant par des registres andalous, moyen-orientaux ou même indiens, il s’approprie la guitare et les genres pour créer une musique intemporelle s’arrachant au marasme de la vie quotidienne pour nous permettre de rêver un peu. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec son œuvre, ou même les fans, notez que le site DeliRadio a mis en téléchargement gratuit quatorze albums de Sir Richard Bishop. De quoi vous familiariser l’oreille.

Il faut noter que Richard Bishop sera accompagné de Tashi Dorji, un guitariste originaire du Bouthan que les critiques considèrent comme la nouvelle sensation de cette scène de guitare acoustique expérimentale. Celui lancera son premier album sur Hermit Hut, le nouveau label de Ben Chasny, l’homme derrière Six Organs Of Admittance.

Un rendez-vous pour les amateurs de guitares acoustiques et de sensations fortes.

Sir Richard Bishop

Alvarius B

Sun City Girls

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0