[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Entrevues > HERMAN DUNE

L’anti-folk

HERMAN DUNE

lundi 16 janvier 2012, par Cynthia Quellet

Le duo franco-suédois Herman Dune, soit David-Ivar Herman Düne et Cosmic Neman Herman Düne, révélé par les Peel Sessions de l’émission radio du DJ anglais John Peel, revient en tournée sur le continent américain pour le lancement de son EP Tell Me Something I Don’t Know (17 janvier). Entre deux mélodieux albums on-ne-peut-plus folk, Giant (2006) et Next Year In Zion (2008), ils ont enchainé les concerts et notamment assuré les premières parties d’Arcade Fire ou encore The Kooks.

Leur dernier-né, le plus pop jamais réalisé à ce jour, Strange Moosic (2011), a été enregistré à Portland avec Adam Selzer (M.Ward, She & Me…) et quelques uns de leurs amis (l’ex-The Decemberists Rachel Blumberg ou Sean Flinn). Le clip du single Tell Me Something I Don’t Know qui a été réalisé par Toben Seymour met en scène Jon Hamm, de la série Mad Men, et un sympathique yéti bleu fluo !

Entrevue avec le sympathique duo, avant d’aller les saluer mercredi 18 janvier prochain au Il Motore.

Vous êtes de retour sur le continent américain après une longue absence. Quel est votre état d’esprit ?

Nous aimons être ici, sur "le Continent Américain" comme vous dîtes, du coup, nous nous sentons bien, heureux de retrouver les villes que nous aimons...

Vous jouez beaucoup en Europe. Est-ce que vous appréhendez différemment les concerts aux US et au Canada ?

Aux US, et au Canada, nous jouons notre musique, et je pense qu’il vaut mieux ne pas essayer de prévoir ce qui peut se passer, d’un soir à l’autre, d’une ville à l’autre et d’un pays à l’autre, les concerts sont très différents, et c’est ça qui est bien, nous nous devons jouer, et chanter, avec notre cœur, c’est tout ce qu’il y a à faire...

Parlez-nous du clip de “Tell Me Something I Don’t Know”. D’où est venue l’idée du surprenant combo Yéti bleu fluo / Jon Hamm ?

Mon personnage Baby Blue, le fils de ma créature fétiche, que je dessine depuis maintes années, s’est invité comme personnage principal de notre vidéo. Je voulais lui trouver un mentor, pour le guider dans le monde des humains, et nous l’avons trouvé en la personne de Jon Hamm, qui a été extra sur le tournage...

Vous avez tous les deux été élevés à Paris, une chanson dans la langue de Molière est-ce que vous y pensez ?

Non, je n’y pense pas vraiment, ce n’est pas la langue que j’utilise pour les chansons, d’autres le font mieux que moi.

Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencés au début de votre carrière ?

Au début, comme aujourd’hui, j’admire plus que tout Bob Dylan et The Beatles, puis j’ai aussi beaucoup écouté The Rolling Stones ou The Velvet Underground, dans un autre registre Tom Waits et U2 sont très importants pour moi, et bien sûr les Canadiens Leonard Cohen et Neil Young...

Vous avez déjà collaboré avec l’artiste canadienne Julie Doiron. Quels sont les autres artistes avec lesquels vous aimeriez collaborer ?

Au Canada, je rêve de travailler avec David Cronenberg, le réalisateur, ou l’illustrateur Joe Matt. Julie Doiron a une voix d’Or et j’aime toujours jouer avec elle...

Comment trouvez-vous l’inspiration ? Plutôt en bûchant enfermés en studio ou plutôt au gré du vent, un peu tout le temps ?

Quand on parle d’inspiration, en général c’est pour l’écriture et nous n’avons pas encore essayé d’écrire en studio, ça pourrait être intéressant ; pour le moment j’écris à mon atelier, en voyage, dans les backstages, les hôtels, partout dès que je le peux...

Quels sont les albums à paraître en 2012 que vous attendez le plus ?

Il y a un nouvel album de Paul McCartney, dont le premier extrait My Valentine m’a déjà conquis. J’ai appris qu’il y chanterait une chanson des Inkspots "My Echo, My Shadow And Me", donc je suis excité par ce disque. Léonard Cohen doit sortir un nouvel album, le premier extrait est magique aussi, avec une voix plus grave que grave... J’attends aussi la suite de X’ed Out de Charles Burns, à paraître, et je me réjouis de revoir Starwars en 3D, à sortir cette année...

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0