[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Concert > THE CRIBS

Quand la nostalgie opère

THE CRIBS

Le samedi 19 septembre 2015, Théâtre Fairmount Montréal

lundi 21 septembre 2015, par Rachel Leblanc

La dernière fois que The Cribs avait donné un concert à Montréal, c’était en 2006, à l’époque de l’album The New Fellas. Ce fût donc une belle retrouvaille entre le groupe anglais et ses fans qui attendaient, malgré 4 parutions d’albums, de les retrouver sur scène un peu après minuit samedi dernier.

Le concert a débuté en force avec la très efficace Mirror Kissers. Et c’était parti, tout le monde était soudainement un incompris de 14 ans qui se trouve pas super cute devant le miroir. 2006, c’était rough pour tout le monde. Le groupe enchaînait les chansons-souvenirs devant une foule nostalgique à souhait. Les quelques chansons de l’album parût en 2015 sonnaient exactement comme celles de 2004, mais on s’en foutait bien. Comme quoi on ne change pas une recette gagnante.

La prestation du trio était satisfaisante malgré un certain effet’ ’’brouhaha’’ qui enlevait une certaine netteté à l’écoute. Par contre, il est plus qu’important que de souligner la très jolie surprise du milieu du concert : l’apparition du membre de Sonic Youth Lee Ranaldo lors de la chanson Be Safe, dans laquelle il récite un texte poétique. Tout le monde était conscient, à ce moment précis, qu’on vivait un moment majeur. Les membres du groupe souriaient : c’était l’une des premières fois que Ranaldo et le groupe avaient la chance d’en faire la prestation, et c’était tout simplement parfait !

Avant Burning For No One, le groupe offra un petit clin d’oeil aux fans des Beach Boys avec le début de la pièce I Know There’s an Answer apparût sur le célèbre Pet Sounds. Le tout se conclua avec la toujours aussi bonne Men’s Needs qui en fît danser plusieurs (moi la première), suivie de Pink Snow se trouvant sur le plus récent album For All My Sisters.

On ne sait pas quand sera la prochaîne visite du groupe à Montréal, espérons simplement que ce sera avant 2024. Et si ce n’est pas le cas, nous serons contents quand même.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0