[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Concert > SHE WANTS REVENGE

Manquer la marche

SHE WANTS REVENGE

Le 20 octobre 2007@ National, Montréal

samedi 27 octobre 2007, par Jean-François Rioux

Je prends une douche, me lave la tête, me parfume et quitte pour une soirée prometteuse au National. Lors du premier passage de la formation américaine, j’avais été tout simplement conquis par une prestation honnête et énergique. Cette fois-ci, le groupe She Wants Revenge revient avec une nouvelle artillerie, un second album aux attentes élevées. Je ne fais qu’entrer dans la salle, assez tardivement, pile à l’heure pour SWR, que je me mets à suer comme un porc bien en chair. Tout mon tralala préparatoire de ma petite personne était détruit : je puais après moins de 15 minutes dans la salle. Le groupe arrive sur scène armé de ses instruments, l’excitation me gagne, j’en mouille ma p’tite culotte comme dirais Sœur Angèle. Est-ce que le reste du concert fut aussi poétique que mon introduction ? Non… Une heure de crève à la chaleur du sauna désagréable du National et son plancher croche qui donne mal au dos. Des « doormen » aux airs bêtes, un son satisfaisant dans une ambiance de merde puante accompagnée, d’encore une fois, cette chaleur insupportable. La musique de SWR ne restant à peine dans nos mémoires dérangées par une ambiance décevante. Une prestation bien simple, à peine satisfaisante dans des conditions merdiques avec deux premières parties non désirées qu’heureusement, j’ai personnellement manquées. J’ai dû me sauver à plusieurs reprises dans le portique de ce gouffre sans fond qu’est cette salle de spectacle absolument désagréable pour y prendre deux ou trois bouffées d’air avec la bonne bière chaude qui m’a été servie. Donnerais-je une autre chance au National ?

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0