[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Concert > SEA WOLF (SOLO)

Seul au monde

SEA WOLF (SOLO)

Mercredi 22 septembre 2010 au Il Motore

vendredi 24 septembre 2010, par Jean-François Rioux

Il est déjà près de 21h lorsque mon ami arrive. Il n’est pas en grande forme, on va aller parler un peu avant le concert. On quitte mon appartement et on se précipite dans le métro. Arrivés au métro Beaubien, on s’arrête à un guichet pour faire des provisions. Une fois sorti, un homme arrive en courant, car mon ami, trop lunatique, a oublié sa carte dans le guichet ! Ça commence bien la soirée !

Il est près de 22h, on fait une halte discussion/bière dans mon pub favori, on savoure une Post-Coloniale en discutant des hauts et des bas. Trop plongés dans notre conversation, on jette un œil à nos montres, il est 23h, on ne veut pas rater Sea Wolf, donc on vide nos verres d’un trait et on quitte notre coin de paradis.

Une fois sur place, après une quinzaine de minutes de marche, on constate avec tristesse que premièrement le chanteur de Sea Wolf, Alex, est déjà sur scène, et que deuxio, la salle est pratiquement vide (50 personnes ?). Vite, une autre bière, et facilement on se glisse devant le « one man band ». Les yeux fermés, le chanteur nous lance ses émotions sur sa guitare et chante avec une simplicité et une beauté incroyables. On dirait un ami qui joue pour nous, pour nous réconforter, pour rassurer mon ami qui vit une période difficile. Chaque chanson est si touchante, entraînante et belle à la fois, qu’on ne voudrait qu’une chose, arrêter le temps.

Les meilleures pièces de White Water, White Blood y passent une à une, et l’avant-dernier morceau de la soirée, Wicked Blood, est le tube incontesté. Quel moment intense ! Puis, les musiciens des premières parties (ah oui ?) rejoignent Alex pour la pièce qui conclue la performance.

Droit devant la scène, je crois entendre un mélange agréable de Conor Oberst, Ben Gibbard et Tom Petty, et je vois un musicien sincère et sympathique qui veut définitivement vivre de sa musique. Je ne peux qu’aimer cette soirée et apprécier chaque moment, comme j’aurais aimé plus de monde que les 50 personnes présentes l’apprécient ! Au moins, mon ami et moi avons apprécié le spectacle, merci Sea Wolf. J’achète deux disques et je quitte le Il Motore, satisfait.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0