[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Concert > RAVEONETTES, THE

En demi-teinte

RAVEONETTES, THE

Mercredi 3 octobre 2012 au Théâtre Corona, Montréal

jeudi 4 octobre 2012, par Cynthia Quellet

Voilà 3 semaines qu’on se délecte d’Observator, le très réussi 6e album du duo danois The Raveonettes ; c’est donc d’un pas hâtif qu’on se rendait à leur concert, mercredi soir au Corona.

Pour leur retour à Montréal, après un passage à Osheaga cet été, Sune Rose Wagner et Sharin Foo accompagnés de leur batteur n’auront pas vraiment brillé. Le théâtre à moitié vide n’ayant pas beaucoup aidé à réchauffer l’atmosphère. Une heure de spectacle plus un rappel de deux chansons comprenant majoritairement des titres du dernier opus, complétés par des pièces de leur back-catalogue.

Les mélodies pop comme « Young And Cold », qui passent super bien sur l’album, sont aussi agréables live. On déplore juste le manque de vivacité des deux protagonistes. Sans leur demander de se jeter partout on aurait espéré un peu plus d’engagement, d’enthousiasme, mais il faut croire que le côté sombre fait partie de l’image du groupe… Heureusement, entre deux passages lancinants on a eu droit à quelques moments de gros son, de riffs shoegaze et surf rock, stroboscopes à l’appui, pendant lesquels le plancher du Corona vibrait sous nos pieds. Le public présent est certes resté jusqu’à la fin mais n’a jamais semblé vraiment enflammé par la performance, quelque peu insipide. On reste sur notre faim.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0