[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Concert > POP MONTRÉAL 2012 : Jour 1

Du synthé, du précieux et des étoiles

POP MONTRÉAL 2012 : Jour 1

Du 19 au 23 septembre 2012, Montréal

vendredi 21 septembre 2012, par Cynthia Quellet

Un détour par l’Espace Pop pour récupérer le précieux sésame et nous voilà partis pour Pop Montreal 2012. Avec 200 évènements, on a tellement l’embarras du choix qu’une préparation du parcours des 5 prochains jours s’impose.

Mercredi soir on mettait les voiles direction La Tulipe. Pop frappait fort pour cette première soirée en offrant un concert « gratuit » de Stars. Nombreux sont ceux qui ont tenté leur chance et nombreux, aussi, sont ceux qui sont repartis bredouille. En apercevant mon passe média une jeune fille me demande même si je n’ai pas un +1 sur la guestlist pour la faire rentrer. Euh… non, désolée ! Public très éparse et pour la majorité assis pour accueillir les Torontois de Eight and a Half. Le trio « recomposé » de Justin Peroff batteur de Broken Social Scene et de Liam O’Neil et Dave Hamelin de The Stills, sortait son premier album, homonyme, en avril dernier chez Arts and Crafts. Un synthé, une batterie, une guitare, une voix qui se ballade facilement dans les aigus et un soupçon de rock, voilà la recette électro-pop atmosphérique de Eight and a Half. Belle mise en bouche.

Quinze minutes plus tard, Diamond Rings alias John O’Regan, débarque dans son habit de lumière et pour la première fois dans une configuration « groupe » avec ses trois compères, en total look « Diamond Rings » - casquette, t-shirt et veste. Le tableau est dressé. John donne de la voix (timbre intéressant), quelques notes de guitare, mais il donne surtout de son corps, pour distribuer son électro-pop affuté. Le garçon a la bougeotte et c’est communicatif ; ajoutées à cela cordes de guitare fluo et boules à facettes, et le plancher de La Tulipe prend presque des allures de dancefloor. Si certains ont pris part à la frénésie, d’autres semblent plus perplexes. Son deuxième album « Free Dimensional » sortira le 22 octobre chez Secret City Records. Clairement pas ma tasse de thé mais d’accord pour dire que Diamond Rings ne passe pas inaperçu. Avis aux intéressés : séance de rattrapage le 6 décembre à la Sala Rosa.

Le balcon se remplit, le parterre se resserre. Presque 40 minutes d’attente et voilà enfin ceux que tout le monde attendait, les bien-aimés montréalais, le groupe indie pop Stars. La pochette de leur récent 6e album, The North, en toile de fond, la joyeuse bande offre un spectacle chaleureux avec de nombreux nouveaux titres dont « Do You Want To Die Together » mais aussi des titres de leur back-catalogue, « We Don’t Want Your Body » et « Ageless Beauty » entre autres, pour le plus grand plaisir des fans présents dans la salle. Ça chante avec enthousiasme autour de moi ! Voilà quelques années déjà que la formation fait parler d’elle avec sa pop accrocheuse, et la complicité du duo phare, Amy Millan - Torquil Campbell, y est clairement pour beaucoup. Un beau spectacle, à domicile. À noter qu’ils seront en première partie du concert de Metric, au Centre Bell, le 21 novembre prochain.

À peine cette première soirée achevée, qu’on pense déjà aux 4 autres belles journées qui nous attendent. Mode marathon activé !

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0