[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Concert > POP MONTRÉAL 2011

Les deux premiers jours

POP MONTRÉAL 2011

Du 21 au 25 septembre 2011 à Montréal

mercredi 21 septembre 2011, par Jeff Bugz

Au delà des têtes d’affiche bien connues telles que Arcade Fire, Stephen Malkmus & the Jicks, Jean Leloup et autres Chromeo, Pop Montréal c’est aussi, et surtout, prêt de 400 concerts répartis sur 5 jours et une parfaite occasion pour y faire des découvertes musicales ! Il peut toutefois être assez difficile de s’y retrouver parmi tous ces groupes. Je vous propose donc ici ma sélection personelle. Celle-ci est non-exhaustive mais pourra peut-être vous aider dans vos choix.

21 septembre

Le mercredi 21 est le jour idéal pour les amateurs de folk, n’hésitez pas à aller à la Tour Prisme où vous aurez l’occasion d’écouter et de découvrir le très intéressant Donlands and Mortimer et leur pop folk sobre et efficace. Il serait également dommage de ne pas rester sur place pour l’excellent Ben Caplan suivi de Charlotte Cornfield qui est également programmée en concert un peu plus tôt dans la soirée à la Fédération Ukrainienne.

Pour rester dans le folk-rock, le Ballatou propose aussi un programmation séduisante avec Bernhari (ex-L’ours) et surtout Norvaisa et son electro-folk apaisant.

Et que dire de la programmation de la Sala Rossa avec Megan Bonnell qui en séduira plus d’un avec sa pop façon Regina Spektor, suivi de Mark Bérubé & The Patrotic Few.

Vous pourrez egalement être intéressés par la prestation de l’étonnant Liam Finn au O Patro Vys.

Si le pop-folk n’est pas votre tasse de thé ou si au cours de la soirée vous venez à en être tannés, rassurez vous la programmation est extrêmement variée !

Ne ratez pas Extra Happy Ghosts !!! au Cagibi, leur psych-pop minimaliste devrait en convaincre plus d’un !

Pour rester dans un style minimaliste, la show de Cave au Il Motore, devrait valoir le detour. Les amateurs de gros son pourront également trouver leur bonheur au Il Motore avec le très bon groupe de black métal Liturgy.

Enfin, ma dernière recommandation pour cette première journée est Japandroids, habitué de la scène montréalaise, ce duo de Vancouver et son garage rock si caractéristique sera de passage au Divan Orange.

22 septembre

Jeudi, naturellement toute l’attention sera tournée vers les shows de Karkwa et Arcade Fire place des festivals, mais il serait dommage de ‘limiter’ cette soirée à ces seuls concerts.

Ce soir là les amateurs de gros son ne seront pas déçus ! Entre le garage punk qui tâche de The Spits au Club Soda, Les Guenilles et leur hardcore en fin de soirée à L’Escogriffe, Elks et leur metal tendant un peu vers le punk au Divan Orange, sans oublier la soirée punk au Katacombes vous en aurez plein les oreilles !

Mais que les âmes sensibles se rassurent, ce soir encore il y en aura pour tous les goûts.

N’hésitez donc pas à passer à la Sala Rossa voir le pop-rock sympathique de Rome Romeo et la pop de Groenland.

En dehors de la venue de Les Guenilles en fin de soirée, L’escogriffe nous reserve une programmation de qualité avec Pang Attack (pop-folk), Tako Tsubo (pop-rock francophone) et surtout Goat ! et leur très bon indie rock.

Si vous êtes à la recherche de sons plus originaux aventurez vous à la Casa Del Popolo avec Grand Trine et leur noise rock psychédélique façon Jesus Lizard, suivi de Babysitter toujours dans un style noise mais cette fois un peu plus punk. On retournera alors un peu sur terre avec le pop-rock de Silver Dapple, pour ensuite s’envoler avec l’électro-pop minimaliste de Chevalier Avant-Garde.

Parmi les groupes qui valent surement le détour, il faut également mentionner Quest For Fire et leur rock psychédélique au Divan Orange, ainsi que Mussaver au Cagibi. Leur rock éthéré m’a plutôt convaincu dès la première écoute, reste à voir si la prestation live sera à la hauteur des attentes.

Enfin, pour les noctambules et les insomniaques, ne ratez surtout pas No Joy à l’Église St-Édouard suivi de la formation torontoise Fucked Up qui saura à n’en pas douter mettre le feu dans la place.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0