[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Un lancement chaleureux !

OUGHT

Le jeudi 17 septembre à la Fédération Ukrainienne, Montréal

dimanche 20 septembre 2015, par Rachel Leblanc

La formation montréalaise Ought fait sensation sur la scène musicale indépendante depuis la sortie de leur premier EP New Calm, sorti il y a 3 ans. C’est somme toute avec l’album More than Any Other Day (2014) que le groupe aux fortes influences post-punk s’est vu acclamé par la critique. En effet, nombreuses sont les pièces qui rappellent The Fall et Joy Division, et il est par ailleurs bien immanquable de ne pas voir la ressemblance entre le nonchalant Tim Darcy (voix et guitare) et un certain Ian Curtis.

La salle de la Fédération Ukrainienne était remplie de sièges, ce qui ne semblait pas convenir parfaitement au type de concert que Ought offre, c’est-à-dire quelque chose de fort et puissant, fait pour bouger. Dès les premières secondes de l’arrivée des musiciens sur scène, ces derniers invitèrent donc le public à se lever et à les rejoindre dans le (très) petit espace devant la scène. C’est ensuite avec énergie explosive que le groupe livra au public ses pièces aux rythmes dansants exprimant une rage et un pessimisme sentis. Cela s’est entendu particulièrement dans Beautiful Blue Sky, pièce apparaissant sur Sun Coming Down, le nouvel album apparût le jour-même du concert. ’’I’m no longer afraid to die, ’cause that is all that I have left’’, chantait Brady avec son sourire cynique. La foule criait, elle était déjà charmée.

Les nouvelles pièces semblaient très prometteuses, et ce malgré les quelques problèmes à la régie. Le son semblait en effet parfois étouffé au début du concert, et la voix du chanteur était peu perceptible durant certaines pièces où les instruments prenaient beaucoup de place. Cela étant dit, la performance du groupe était à la hauteur de leur talent. Les musiciens ont nettement donné tout ce qu’ils avaient, et ce malgré l’insoutenable chaleur alourdissante de la salle. La pièce More Than Any Other Day faisait sauter la foule exaltée, sous les sourires enthousiastes des membres du groupe. La Fédération Ukrainienne n’avait probablement jamais été aussi cool.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0