[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Vogue en douceur

ISLANDS

Le 27 février 2012 au Cabaret Mile-End, Montréal

mardi 28 février 2012, par Nicolas Pelletier

Si Nicholas Thorburn pouvait se trouver des acolytes aussi talentueux que lui, il pourrait sans doute former un groupe qui serait aussi excitant que The Cars, Blondie ou les Talking Heads. On pense aussi au Tom Petty du début des années 80, celui qui ne s’était pas encore trouvé (bien avant Free Fallin’ et autres tubes).

Le gars possède un immense talent mélodique ainsi qu’une belle dose de confiance dans sa livraison vocale, mais confortablement assis dans la position de leader d’un groupe qui interprète ses compositions, il perd une occasion d’élever son jeu d’un cran. Nick nous a servi de jolies ballades en ce lundi soir enneigé à Montréal, toutes fort plaisantes pour les nombreuses demoiselles venues (avec ou sans leur chum) écouter le talentueux jeune homme. Dans une ambiance feutrée et sombre, Islands a joué la carte de l’intimité électrique mais la foule a beaucoup mieux répondu aux titres plus énergiques comme Creeper, de l’excellent album "Arm’s Way" (2007). Sobrement éclairé par derrière la tête, Nicholas Thorburn a eu le courage de présenter son côté doux. On le sait, la solidarité insulaire est forte : ses fans l’ont démontré en appréciant les grands moments de sa jeune carrière déjà riche d’efficaces mélodies. On a ici un jeune musicien qui a un bel avenir devant lui, s’il arrive seulement à mieux s’entourer.

Le plus récent opus d’Islands, "A Sleep & A Forgetting", est une œuvre intime composée suite à une rupture amoureuse. Le musicien a récemment déménagé de New York à Los Angeles.

Texte et photos : Nicolas Pelletier

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0