[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Concert > CHVRCHES + STILL CORNERS

Pop brute

CHVRCHES + STILL CORNERS

Samedi le 15 mai 2013, Le National, Montréal

lundi 17 juin 2013, par Émile Foucher

La formation écossaise de l’heure, Chvrches, était de passage au National samedi soir dernier. Le groupe, n’ayant que quelques titres à son actif, venait présenter le matériel de son premier album The Bones of What You Believe à paraitre le 24 septembre prochain. Une soirée divine où l’électro-pop était roi, avec le groupe londonien Still Corners en première partie.

Chvrches 22 :15, le jeu de lumière éclectique assure une entrée en scène brute pour le trio venant de Glasgow, malgré une réaction timide de la part de la foule. Au centre de la scène, Lauren Mayberry, la chanteuse, petite et menue entre ses deux acolytes, Iain Cook et Martin Doherty aux synthés, occupera minimalement l’espace, l’assurance et l’expérience venant avec le temps, il s’agit de leur première tournée outre-Atlantique. Les rythmes électro-pops pesants et lourds, amputés par une sonorisation un peu défaillante, rappels directement les compositions récentes de groupes comme Purity Ring, Grimes ou encore The Knife.

Il ne faut pas se le cacher, Chvrches fait de la musique à la mode, inspirée des synthétiseurs des années 80 et de l’électro moderne, pour faire danser de manière effrénée les gens du parterre, l’instant d’un moment. Par contre, le groupe détient un atout majeur à exploiter davantage, s’il tenait à se démarquer ; Iain Cook, l’ancien guitariste du défunt groupe rock progressiste Aereogramme, qu’on aura pu entendre jouer sur une parcelle de pièces. Résultat : un rock brute, digne de l’époque Grunge, qui se mêle à un arsenal de sonorités électroniques rapides de manière à créer une musique agressive, diablement dansante et largement plus intéressante qui pousse le genre encore plus loin et qui donne une possible saveur à un groupe encore trop jeune pour prédire son créneau musical. Chvrches est définitivement un groupe à suivre.

Still Corners

Duo Londonien devenu quatuor, pour sa troisième apparition à Montréal, Still Corners en ont mis plein la vue. Leur musique planante et atmosphérique, bordée par la voix aérienne de Tessa Murray, aura envoutée la salle au grand complet. La présence de vrais instruments (guitare et batterie) aura ajoutée du tonus à la performance et aux envolées chaotiques en fin de pièce. Une performance marquée par le charme timide de la chanteuse et par l’ambiance lugubre qui aura régnée pendant plus d’une heure.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0