[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Cinéma & DVD > FANTASIA 2017 > C’EST UN DÉPART !

Festival Fantasia 2017

C’EST UN DÉPART !

13 juillet au 2 août 2017, Montréal

vendredi 14 juillet 2017, par Anne-Julie Lalande

Le coup d’envoi de la dernière édition du Festival Fantasia a été lancé dans les dernières 24 heures, permettant encore cette année aux mordus de cinéma de genre de se remplir la tête d’opus d’adaptation de manga, de body-horror, d’animation japonaise et sud-coréenne, etc, ainsi qu’à un public plus large d’enfin voir des films attendus depuis leur réception triomphale dans les festival les ayant présentés tel que A Ghost Story (David Lowery) et Good Time (frères Safdie). À travers un emploi de commis étudiante dans une bibliothèque de banlieue et une vie équilibrée, j’ai réussi à me former un semblant d’horaire pour le festival ; voici donc une liste des films que j’essaierai de voir au cours de cette nouvelle édition :

Drib (Kristoffer Borgli)

Kristoffer Borgli est déjà reconnu pour son travail en publicité et pour ces nombreux court-métrages disponibles en ligne, tel que l’excellent documentaire Whateverest, qu’il a réalisé en 2012 qui suit un blogueur reconnu pour se filmer après avoir consommé une substance illicite qu’il prépare lui-même. Drib est son premier long-métrage et il suit un ami de Borgli, Amir Asgharnejad, dans une reconstitution de sa propre expérience comme emblème d’une compagnie de boisson énergisante, et sur les répercussions catastrophiques de son embauche.

A Ghost Story (David Lowery)

C (Affleck) décède dans un accident de voiture, après que sa femme M (Mara) ait identifié son corps à la morgue, il se relève, gardant sur lui le drap blanc le recouvrant. C la suit donc quotidiennement, affublé d’un costume de fantôme cartoonesque. Acclamé partout où il passe depuis sa première projection au festival de Sundance, ce nouveau film tourné en secret par David Lowery avec Rooney Mara et Casey Affleck (et Ke$ha ?) est définitivement l’un des films les plus intriguant et prometteur de l’année.

Good Time (Ben et Josh Safdie)

Présenté au dernier Festival de Cannes, Good Time a récolté de nombreux éloges malgré qu’il soit reparti bredouille du prestigieux événement. Mettant en vedette un Robert Pattinson méconnaissable, Good Time se déroule en une seule nuit alors que Constantine (Pattinson) tente de faire libérer son petit frère de prison. Après le rythmé et dérangeant mais authentique Heaven Knows What, il faudra s’attendre à une expérience sombre et intense.

Most Beautiful Island (Ana Asensio)

Gagnant du grand prix du jury du Festival SXSW, Most Beautiful Island met en vedette sa réalisatrice dans le rôle de Luciana, qui selon les synopsis les plus brefs, tente de faire la paix avec son passé à travers un jeu vicieux. Plusieurs internautes et critiques ont mentionné que le film s’apprécie davantage quand aucun détail n’en est dévoilé. Désireuse d’être (agréablement) surprise, je vous invite à regarder la bande-annonce par vous même si votre curiosité l’emporte !

Patti Cake$ (Geremy Jasper)

Patricia est une jeune femme aspirant à devenir une rappeuse reconnue et respectée. Issue d’un milieu défavorisé, elle puisse son pouvoir et son inspiration dans sa vie quotidienne et les défauts qu’on lui reproche hargneusement. Certaines chansons de ce feel-good hip-hop sont déjà disponibles sur le web et si le film est construit de façon aussi cadencée et harmonieuse, il continuera à rythmer de nombreuses conversations.

Tom of Finland (Dome Karukoski)

Pour plusieurs personnes familières avec les études queer, ou du mieux son histoire et/ou son art, Tom of Finland sonne probablement une cloche. Il s’agit en effet d’un artiste d’après-guerre reconnu pour ses nombreuses oeuvres homoérotiques. Véritable emblème d’un mouvement, symbole fréquemment réutilisé, Tom of Finland est un homme à la vie fascinante, espérons que ce biopic du réalisateur finnois surpasse les attentes communes du biopic conventionnel et mérite sa place auprès d’oeuvres sélectionnées plus éclectiques.

et plusieurs autres tel que :
- Mohawk
- Japanese Girl Will Never Die
- Brigsby Bear
- Game of Death (photo)
- My Friend Dahmer
- Senior Class
- Have a Nice Day
- Free and Easy
- Bitch
- Tokyo Night Sky is Always the Densest Shade of Blue
- November
- It’s Alive
- Atomic Blonde
- M.F.A.
- Spoor
- Tokyo Idols

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0