[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

EPITAPH

TLA Releasing

mercredi 15 juillet 2009, par Benoit Thibodeau

(3/5) Une épitaphe est une inscription funéraire de quelques lignes que nous retrouvons, habituellement, sur un monument à l’honneur d’un défunt. Ce film d’horreur coréen à la limite du suspense expose en trois parties la présence d’un fantôme qui hante les vivants.

Ce film dépeint, avec poésie, l’imaginaire spectral des asiatiques. Toutefois, le synopsis est un peu difficile à suivre. Nous ne savons pas exactement où le réalisateur veut nous amener au travers du labyrinthe psychologique des personnages. Il y a peut être quelque chose dans la morphologie des visages asiatiques que je ne suis pas encore capable de comprendre. Mon œil n’est simplement pas encore habitué au cinéma coréen. Toutefois, nous sommes surpris d’être emportés avec facilité dans l’obscurité tortueuse d’un film de fantômes et de tueur en série comme celui -là.

C’est un film ensorceleur qui nous captive avec la beauté de ses plans. Le cinéma asiatique a la particularité de suivre une esthétique visuelle que nous ne prouvons guère critiquer. Si vous aimez ce genre, je vous conseille d’écouter ce film.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0