[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

DIG !

Palm

jeudi 1er septembre 2005, par David Bourcier

Pas facile de concilier intégrité artistique, succès commercial et pulsions autodestructrices lorsqu’on est le leader d’un groupe rock culte dans tous les sens du terme. Demandez-le à Anton Newcombe, chef de navire mégalomane et un tantinet sociopathe du Brian Jonestown Massacre et prétentieuse figure de proue du documentaire Dig !, dans lequel il est perpétuellement confronté à son meilleur ennemi, Courtney Taylor, le complaisant et carriériste poseur à la tête du groupe The Dandy Warhols, groupe pop dont les quinze minutes de gloire se sont considérablement étirées depuis la consécration du film au festival Sundance en 2004, lors duquel il s’est vu attribuer le grand prix du jury. Exubérant et jubilatoire journal de bord de deux groupes aux aspirations révolutionnaires et ayant entretenus de liens étroits qui se sont radicalement effrités au fil des sept années nécessaires au tournage doublé d’un commentaire quasi sociologique sur la nature même des multinationales à la tête de l’industrie musicale, Dig ! se démarque des « rockumentaires » masturbatoires à vocation strictement pro¬motionnelle grâce à son approche résolument cinématographique, tant sur le plan du contenu que du contenant. Certes, on peut reprocher à la réalisatrice Ondi Timoner un manque flagrant d’objectivité en ce qui a trait au traitement de son sujet (son parti pris évident pour les Warhols est constamment souligné, le fait d’avoir choisi Taylor comme narrateur du long-métrage n’en constituant qu’un exemple), mais force est cependant d’admettre que Did ! transcende les frontières traditionnelles du genre en capturant l’inhérente friction déchirant deux groupes en plusieurs points similaires qui emprunteront deux voies diamétralement opposées afin de concilier ambition et authenticité, tout en offrant un portrait fascinant d’un poète maudit au talent certain, mais à l’esprit fragile (Newcombe, il va sans dire), enclin à se sacrifier corps et âme à l’autel du rock’n’roll. Fortement recommandé.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0