[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

EVERYBODY LOVES OUR TOWN : An Oral History of Grunge

YARM, MARK

Crown Archetype

mercredi 30 juillet 2014, par Jean-François Rioux

(4/5) Définitivement une œuvre qui ne plaira pas à tous pour plusieurs raisons. Pour l‘instant cet ouvrage n’est qu’en anglais. Il touche uniquement la musique dite « grunge ». Pour finir, ce n’est pas un document scientifique, ni une étude mais plutôt un genre d’entrevue où vous ne retrouvez que les réponses des interviewés. Comme si vous étiez au beau milieu d’une conversation passionnante et historique avec des artistes importants parfois, mais également inconnus qui ont marqué le son d’une génération et changé à jamais la facette de la musique.

L’auteur Mark Yarm (aucun lien avec le chanteur de Mudhoney Mark Arm), est éditeur au magazine américain Blender, donc déjà un connaisseur du domaine musical et un habitué des entrevues.

Une petite bible de près de 600 pages où, à tour de rôle, s’enchainent les affirmations des uns et des autres. Vous avez par exemple le nom de la personne qui fait la mention avec entre parenthèses son rôle ; du type : Jeff Ament (Pearl Jam, Mother Love Bone, Green River bassist). Cela vous aide à suivre puisque vous y retrouvez aussi des gérants, des directeurs de labels, des propriétaires de salles ou même parfois des animateurs radio de l’époque que parfois on ne connaît pas vraiment. Par contre souvent leurs commentaires sont tout de même fort pertinents. Vous y trouvez plusieurs contradictions, donc parfois il reste impossible de connaître certaines vérités puisque deux artistes se contredisent carrément dans leurs commentaires. Il y a des anecdotes bien amusantes, des accidents de voitures, des bagarres en tournées, des histoire d’abus, on vous parle énormément de Kurt Cobain, du label Sub Pop et de leur propriétaire, souvent le tout tourne autour de musiciens phares de cette scène musicale les Chris Cornell, Andy Wood, Jeff Ament, Stone Gossard, Mark Arm, Mark Lanegan, Steve Turner, Buzz Osborne parmi les plus connus mais il y a plusieurs volets sur des groupes importants mais moins connus tel que The Fluid, Cat Butt, U-Men, Fastbacks ou Skin Yard.

À plusieurs moments on embarque totalement dans la lecture et tout devient captivant, même si parfois on trouve certains commentaires ennuyant ou pathétiques comme ceux de Courtney Love qui ne semble visiblement pas très appréciée de ses compères.

L’histoire du grunge est en quelque part une collaboration quasi entière de la scène musicale punk d’une ville ou la culture est stagnante, celle de Seattle de l’époque. La mentalité vient du punk, mais la sonorité se cherche, quelque part entre cette musique et celle du heavy metal et l’hybride se créé accidentellement de lui-même et semble survenir d’un spectacle précurseur de tout cette vague qui en est l’introduction dans le bouquin. Un concert mémorable du groupe U-Men, cela même si c’est la formation Green River qui semble être le véritable synonyme du mouvement grunge. Peu importe, cet ouvrage vous aidera à mettre certains morceaux en ordre et à vous éclairer sur d’autres sujets, il vous donnera aussi envie d’en découvrir plus et de replonger dans cette scène si franche et sans complexe.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0