[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Bouquinerie > LEDOUX, LUCIE

Un roman grec

LEDOUX, LUCIE

Triptyque

dimanche 26 septembre 2010, par Josée Paquet

(3/5) « J’utilisais à l’école pendant les périodes de bricolage une sorte d’appareil qui transperçait les feuilles avec toujours la même forme ronde et laissait la feuille trouée ; quand je pensais à l’hostie toujours ronde et parfaite, je n’arrivais pas à enlever de ma tête cette image que je savais condamnable du corps de Jésus entièrement troué par un poinçon géant. »

C’est à travers ses yeux d’enfant que Lucie Ledoux nous fait découvrir Parc-Extension, le quartier qui l’a vu naître au cœur des années soixante, secteur multiethnique où la communauté grecque y occupe une place prépondérante. Au fil des pages, le lecteur se retrouve plongé dans les souvenirs et les interrogations de l’auteure, qui nous raconte son quotidien, la mystérieuse maladie de sa mère qui doit, pour reprendre des forces, séjourner dans un hôtel appelé « Hôtel-Dieu », et le penchant pour l’alcool de son père, tout cela entrecoupé d’interrogations candides typiques aux enfants. Ce roman est un livre ouvert, une sorte de journal intime sur l’enfance et l’adolescence de la narratrice, sans toutefois tomber dans un voyeurisme malsain ; bref, un récit touchant et troublant à la fois, qui nous fait découvrir une petite fille introvertie, laquelle tente de trouver sa place dans le monde des grands, et dont l’adolescence et la vie adulte ont été profondément marquées par les drames qui se sont joués lors de sa jeunesse.

Lucie Ledoux a obtenu sa maîtrise à l’Université de Montréal. Elle occupe un poste de correctrice pour le MELS et elle est aussi étudiante au doctorat en littérature à l’UQAM. Sa thèse porte sur le témoignage pornographique des femmes dans la littérature française contemporaine.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0